infos pratiques

Du 30 janvier au 11 février 2018

Du mardi au samedi à 20h

Dimanche à 17h

Jeudi 8 février à 20h : séance adaptée en Langue des Signes Français

Séances scolaires :

Jeudi 1er février à 14 h 30

Jeudi 8 février à 14 h 30 (adaptée en Langue des Signes Française)

Vendredi 9 février à 14 h 30

Jeudi 8 février à 21 h 30 : Représentation du Cri quotidien
à La Moquette
15, rue Gay-Lussac, Paris 5e

Durée :

1 h 20

Tarif A :

18€ / 14€ / 12€

, Billets couplés White Dog + Millefeuilles :

24 € (White Dog au Mouffetard + Millefeuilles à l'IVT, Paris 9e)

Plus d’informations en cliquant ici +

Les Anges au Plafond
White Dog

d'après Chien blanc de Romain Gary

Du 30 janvier au 11 février 2018

Création 2017

LE SPECTACLE
Thriller social sur papier froissé

États-Unis. Années 1960. La lutte pour les droits civiques des Noirs secoue le pays. Installé à Beverly Hills, l’écrivain Romain Gary est témoin de cette révolution sociale. À ses côtés, son épouse, l’actrice américaine Jean Seberg, est partie prenante de ce combat pour l’égalité. Au même moment, le couple adopte un chien errant et se prend d’affection pour lui. Tout à coup, leur nouvel ami, au caractère très doux, révèle un autre visage, terrifiant. Les Anges au Plafond s’attachent au moment où le romancier tente d’écrire cette histoire qu’il publiera en 1970. Par une nuit d’insomnie, devant la feuille blanche, Romain Gary empoigne le papier comme il se saisit de la réalité, le tord, le déchire, transforme ses proches en personnages littéraires, et l’autobiographie en fable. Deux comédiens manipulent des figures de papier, tandis que la projection de photos d’époque et les rythmes afro-américains du batteur et compositeur Arnaud Biscay soulignent les tensions de cette époque. Les divergences politiques entre extrémistes et modérés se répercutent sur le couple et dans leur cercle d’amis. Le drame domestique déclenché par le chien fait écho à l’histoire en marche. Comment sortir de la haine ? Comment ne pas désespérer ? Comment réapprendre l’humanité ? Le défi nous tient en haleine, comme dans un film à suspense. Un hommage poignant à l’écrivain humaniste qu’était Romain Gary et une réflexion sur l’acte même de création.

La Presse en parle
 « White dog est un condensé d’énergies : celle du souffle de la narration, celle du mouvement de ses marionnettes et celle de la musique, dont le battement incessant tient ensemble toute la scène » Lola Salem - IO Gazette

« Une adaptation convaincante du roman Chien blanc, dans laquelle on retrouve à la fois tout l’univers artistique de la compagnie (marionnettes et décors en papier, jeux sur l’ombre et la lumière, musique live, etc.) et une réflexion très actuelle sur le racisme et la violence. » Cristina Marino - Lemonde.fr

« Les Anges semblent tenir là, réunis dans leur main, les fils dont on tisse le plus beau tissu dramaturgique, et ils ont la vertigineuse générosité de nous en faire cadeau. »
Mathieu Dochtermann - Toutelaculture.com

la compagnie

Les Anges au Plafond

Le nom de leur compagnie évoque l’irruption discrète de créatures célestes dans notre réalité. Les spectacles de Camille Trouvé et Brice Berthoud oscillent, en fait, entre le mythe et le réalisme, entre l’intime et la grande histoire. Dans leur premier opus à quatre mains, Le Cri quotidien, en 2000, une ville entière surgissait des pages d’un journal. Avec Une Antigone de Papier et OEdipe sur le fil, des personnages de tissu ou de papier donnaient à la tragédie les couleurs d’un conte épique. Les « Anges » se sont ensuite inspirés du destin mythique de Camille Claudel dans un diptyque, Les Mains de Camille et Du Rêve que fut ma vie, avant de s’intéresser à la vie romanesque de l’écrivain Romain Gary, avec R.A.G.E. Epaulés par une équipe de musiciens, constructeurs et scénographes, les metteurs en scène et marionnettistes ont fait du papier leur matière de prédilection. Aux yeux de Camille Trouvé qui fabrique les marionnettes, ce matériau pauvre et éphémère qui se prête à maintes transformations, exprime la fragilité humaine. Il ne faut pourtant pas s’y tromper : la légèreté qui traverse les spectacles des Anges au Plafond n’interdit pas la gravité, en particulier lorsqu’ils abordent les liens entre l’histoire intime et les questions sociales et politiques.

www.lesangesauplafond.net

distribution

Mise en scène : Camille Trouvé assistée de Jonas Coutancier
Interprètes : Brice Berthoud, Arnaud Biscay, Yvan Bernardet et Tadie Tuené
Adaptation : Brice Berthoud et Camille Trouvé
Dramaturgie : Saskia Berthod
Marionnettes : Camille Trouvé, Amélie Madeline et Emmanuelle Lhermie
Scénographie : Brice Berthoud assisté de Margot Chamberlin
Musique : Arnaud Biscay et Emmanuel Trouvé
Création sonore : Antoine Garry
Lumière : Nicolas Lamatière
Costume : Séverine Thiébault
Mécanismes de scène : Magali Rousseau
Construction du décor : Les Ateliers de la MCB
Administration : Lena Le Tiec
Diffusion / Presse : Isabelle Muraour

production

Coproduction : MCB - SN de Bourges (18) ; Le Bateau Feu - SN de Dunkerque (59) ; La Maison des Arts du Léman - SC de Thonon-les-Bains (74) ; Le Tangram - SN d’Evreux Louviers (27) ; Culture Commune - SN du Bassin minier du Pas-de-Calais (59) ; Théâtre 71 – SN de Malakoff (92)
Soutiens : Arcadi Ile-de-France, de la SPEDIDAM et de l’ADAMI. Les Anges au Plafond sont artistes associés à la MCB° – Scène nationale de Bourges, en compagnonnage avec La Maison des Arts du Léman – Scène conventionnée de Thonon-Evian-Publier et Le Bateau Feu – Scène nationale de Dunkerque, conventionnés par le Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Ile-de-France, au titre des Compagnies et Ensembles à Rayonnement National et International (CERNI), soutenus par la Ville de Malakoff.
Remerciements et pensées à Nathalie Arnoux.

Adaptation en LSF avec le soutien de la Mairie de Paris et d'Accès Culture.

Exposition

Au Fil des An(ge)s
Sur papier froissé, papier chiffon ou papier de soie, en gros plan et dans l'intimité des personnages, les sept spectacles de la compagnie se racontent en images et marionnettes. Et si la magie était de les rassembler dans un même espace et sur un même fil... en équilibre ?
Du 31 janvier au 11 février - Entrée libre

Midi du Mouffetard

Et si vous preniez le temps d'une pause déjeuner pas comme les autres ?
De 13 h à 14 h, en compagnie d'artistes, vous êtes invités à entrer dans les coulisses de la création, pour voir, ressentir, vous initier...
Un moment de partage unique et interactif autour d'un encas sucré-salé et d'un verre. Ce Midi, venez explorer les techniques de Camille Trouvé et de Brice Berthoud pour voir comment le papier, ce matériau « pauvre » devient une matière noble, se pliant à toutes les manipulations.
Vendredi 2 février à 13 h - 8 €

Le cri quotidien

Les Anges au plafond présenteront Le Cri quotidien à La Moquette. Ainsi nomme-t-on ce singulier lieu de convivialité animé par Les Compagnos de la nuit où peuvent se retrouver toutes et tous ceux qui veulent partager un moment ensemble, quels que soient leur statut social, leurs passions, leurs origines... autour de discussions, de jeux, à l’occasion d'une conférence, d'un concert, d'une rencontre avec une personnalité, d'un atelier d'écriture ou d'une soirée-cinoche...

Le Cri quotidien, c’est l’histoire d’une lectrice ordinaire perdue dans le labyrinthe despages de son quotidien et dans les extraordinaires nouvelles de tous les jours. C’est l’histoire
d’un jour où l’actualité sort de ses gonds et se donne en spectacle. S’échappant d’un très grand journal pop-up, Les informations se déplient en autant de petites marionnettes de papier prêtes à cracher leur vérité, leur venin ou leur poésie au nez de la lectrice désemparée... À la table voisine, une violoncelliste, elle aussi absorbée par la lecture d'une nouvelle partition compose une fugue étrange qui mêle sonate classique et crissements de pneus, adagio et gloussements de poules.
Jeudi 8 février à 21 h 30 - Entrée libre

infos pratiques

Du 30 janvier au 11 février 2018

Du mardi au samedi à 20h

Dimanche à 17h

Jeudi 8 février à 20h : séance adaptée en Langue des Signes Français

Séances scolaires :

Jeudi 1er février à 14 h 30

Jeudi 8 février à 14 h 30 (adaptée en Langue des Signes Française)

Vendredi 9 février à 14 h 30

Jeudi 8 février à 21 h 30 : Représentation du Cri quotidien
à La Moquette
15, rue Gay-Lussac, Paris 5e

Durée :

1 h 20

Tarif A :

18€ / 14€ / 12€

, Billets couplés White Dog + Millefeuilles :

24 € (White Dog au Mouffetard + Millefeuilles à l'IVT, Paris 9e)

Plus d’informations en cliquant ici +