infos pratiques

Du 11 au 27 janvier 2018

Du mardi au samedi à 20h

Dimanche à 17h

Jeudi 18 et vendredi 26 janvier : séances pour les scolaires, informations sur demande à contact@lemouffetard.com.

Durée :

1 h 15

Tarif A :

18€ / 14€ / 12€

La Bande Passante
Vies de papier

Du 11 au 27 janvier 2018

Création 2017

LE SPECTACLE
Théâtre d'images documentaire

Voici un spectacle né du hasard. Un jour de brocante, à Bruxelles, Benoit Faivre et Tommy Laszlo tombent nez-à-nez avec un étrange document : un album de photos de famille superbement décoré, en excellent état. Les clichés reflètent les souvenirs d’une femme née en 1933 en Allemagne, de son enfance jusqu’à son mariage en Belgique. Qui est cette personne prénommée Christa ? Pourquoi nos deux artistes se sentent-ils aussitôt liés intimement à l’album ? En quoi le destin de cette immigrée leur rappelle-t-il la trajectoire de leur grand-mère à chacun ? C’est le début d’une vaste enquête. Traversant l’Europe, Benoit et Tommy interrogent des spécialistes de la Seconde Guerre mondiale, des généalogistes, leur propre famille. Les voilà devant nous, sur scène, pour restituer les étapes de cette investigation au long cours. Ils jouent leur propre rôle et manipulent les images de cet album, des vidéos et des cartes géographiques. Surgissent des relations étroites et de surprenantes coïncidences. Peu à peu, apparaît, en pointillés, le portrait d’une inconnue et celui d’une Europe encore balafrée des cicatrices du dernier conflit mondial. Vies de papier rend visible les liens inextricables entre l’histoire intime et l’histoire avec « sa grande Hache » comme disait l’écrivain Georges Perec. Dans ce spectacle, Benoit Faivre et Tommy Laszlo interrogent le processus qui transforme le passé en souvenir : que choisit-on de voir, de garder, d’assumer ou de fuir ?

la compagnie

La Bande Passante

Benoit Faivre est un touche-à-tout. Il a étudié la musique, le cinéma et le théâtre avant de créer des bandes-son pour la radio, puis de devenir metteur en scène et acteur pour le théâtre d’objets. Certains spectateurs se souviendront de Compléments d’objets, où des téléphones, des noyaux d’olive et des clefs de voiture délivraient le souvenir sonore des faits divers dont ils avaient été témoins. Ou de Cockpit Cuisine, hommage cinématographique aux artistes de l’art brut et autres bricoleurs de machines à rêver. Chez Benoit Faivre, qui s’inspire des démarches de Roland Shön ou du Théâtre de Cuisine, l’objet détourné raconte un passé réinventé. Pour la compagnie, les objets sont comme des éponges qu’il convient de lire pour en extraire des histoires et des possibilités plastiques. Plus que des outils, ce sont de véritables porteurs de fictions. Accompagné du plasticien Tommy Laszlo, l’artiste a entamé en 2015 une recherche à partir de papiers anciens sauvés de l’oubli : ils métamorphosent des planches botaniques, des cartes postales, des plans d’architectes en paysages en volume, exposés par exemple dans Villes de papier. Les feuilles imprimées sont aussi devenues le décor miniature du spectacle Au fond. La création de la Bande Passante a pris un nouveau tournant avec la découverte d’une archive réelle dont l’histoire dépasse la fiction. En créant Vies de papier, Benoit Faivre et Tommy Laszlo nous font voyager plus que jamais dans le temps et la mémoire, réelle ou racontée.

distribution

Direction artistique : Benoit Faivre, Tommy Laszlo
Interprétation : Benoit Faivre, Tommy Laszlo, Marie Jeanne Assayag-Lion
Écriture et réalisation : Benoit Faivre, Kathleen Fortin, Pauline Jardel et Tommy Laszlo
Regard extérieur : Kathleen Fortin
Prises de vues : Pauline Jardel
Création musicale : Gabriel Fabing
Lumière : Marie Jeanne Assayag-Lion
Costumes : Daniel Trento
Régie et petite construction : Marie Jeanne Assayag-Lion, David Gallaire, Thierry Mathieu
et Daniel Trento
Construction décor : La Boîte à Sel

production

Coproduction : Théâtre Gérard Philipe - SC de Frouard (54) ; MarionNEttes - festival international de Neuchâtel en Suisse ; CCAM - SN de Vandoeuvre (54) ; La Méridienne - SC pour les écritures croisées de Lunéville (54) ; Espace Jéliote - SC de l’art de la marionnette d’Oloron Sainte-Marie (64) ; Le Carreau - SN de Forbach (57) ; Mil Tamm – projet culturel du pays de Pontivy (56) ; le CREAM - Dives-sur-Mer (14) ; Moselle Arts Vivants (57) ; Ville de Bruxelles - Nuit Blanche ; Ville de Metz - services patrimoine, Archives, médiathèques (57) ; Metz Métropole - Musée de la Cour d’Or (57)
Soutiens : Le Mouffetard - Théâtre des arts de la marionnette (Paris 5e) ; l’Arc - SN du Creusot (71) ; Espace Jéliote - SC art de la marionnette d’Oloron Sainte-Marie (64) ; Festival Perspectives, Sarrebruck (Allemagne) ; Théâtre Massalia - Marseille (13)
Aides : Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Grand Est (aide à la production dramatique) et DRAC Grand Est / Agence culturelle d’Alsace (aide à la résidence). Le texte est lauréat de la Commission nationale d’aide à la création des textes dramatiques - ARTCENA
Remerciements : Ville de Metz (57).

Exposition

Mondes de papier

Glanant dans des archives la matière nécessaire à ses spectacles, la compagnie La Bande Passante utilise le matériau papier comme une véritable source d'inspiration. Retraçant les différentes étapes de réalisations plastiques des spectacles, cette exposition présente les découpages et les collages qui ont alimenté leurs recherches et nourri leurs créations et leurs expositions.

Du 12 au 27 janvier - Entrée libre

infos pratiques

Du 11 au 27 janvier 2018

Du mardi au samedi à 20h

Dimanche à 17h

Jeudi 18 et vendredi 26 janvier : séances pour les scolaires, informations sur demande à contact@lemouffetard.com.

Durée :

1 h 15

Tarif A :

18€ / 14€ / 12€