© Kristin Aafloy Opdan

© Claire Leroux

infos pratiques

Les 20 et 21 février à 15 h

Les 20 et 21 février à 15 h

Durée :

45 min

Tarif B :

16€ / 13€ / 8€

Plexus Polaire
Opera Opaque

Les 20 et 21 février à 15 h

2013

dès 8 ans

LE SPECTACLE
Marionnette acariâtre et théâtre d'ombres

Pour certains, Madame Silva viendrait d’un petit village reculé de Sibérie, lieu de rencontres mystérieuses et fascinantes. D’anciennes rumeurs évoquent sa présence dans les ruines d’un château perdu en Bretagne ou au plus profond des sombres forêts norvégiennes. Certains s’aventurent même à dire qu’elle viendrait d’ailleurs, de ces contrées innommables, ces terres « de l’autre côté ». Mais toutes les légendes s’accordent sur un point : Madame Silva donne vraiment des frissons dans le dos ! Du fantastique et de l’humour, délicieusement noir, terriblement grinçant. De dangereux numéros et de monstrueuses créatures, des cris et des larmes, jusqu’au final tant attendu, bienvenue dans le cabaret macabre de ce personnage décidément haut en couleur.

la compagnie

Plexus Polaire

Jeune artiste norvégienne, Yngvild Aspeli aime travailler au-delà des frontières. Après s'être formée en France, à l'école internationale de théâtre Jacques-Lecoq à Paris, puis à l’École nationale supérieure des arts de la marionnette à Charleville-Mézières dont elle est sortie en 2008, elle fonde Plexus Polaire. Depuis 2012, elle est en compagnonnage auprès du fameux marionnettiste Philippe Genty et artiste associée à la Maison de la Culture de Nevers. Pour ses créations, elle réunit des artistes de nationalités diverses (finlandaise, norvégienne, espagnole, française, russe) et ses spectacles sont diffusés à l’international et principalement en Norvège. La metteure en scène, comédienne et marionnettiste a également un pied sur le sol britannique, où elle travaille étroitement avec la compagnie de clowns Jammy Voo. Dans ses propres spectacles, Yngvild Aspeli traverse aussi les frontières artistiques et conjugue le théâtre visuel, les arts plastiques, la musique et le jeu d'acteur. Son premier spectacle, Signaux, parle avec une grande poésie de la souffrance mentale et de l'absence. Le suivant, Opéra Opaque, aborde la peur que provoque le trouble entre faux et vrai, entre réalité et cauchemar. Yngvild Aspeli relie l'intime et l’universel, l’individu et l'espèce humaine, à l'image du nom de sa compagnie « Plexus Polaire » qui combine deux dimensions: le corps humain et la planète.

infos pratiques

Les 20 et 21 février à 15 h

Les 20 et 21 février à 15 h

Durée :

45 min

Tarif B :

16€ / 13€ / 8€