Message d'erreur

  • Notice : Undefined index: body dans include() (ligne 12 dans /homepages/12/d311848725/htdocs/mouffetard/sites/all/themes/mouffetard/templates/node--tarifs.tpl.php).
  • Notice : Undefined index: body dans include() (ligne 12 dans /homepages/12/d311848725/htdocs/mouffetard/sites/all/themes/mouffetard/templates/node--tarifs.tpl.php).
Mondes de papier

© Loïc Le Gall

infos pratiques

Du 12 au 27 janvier 2018

Du mardi au samedi de 14 h 30 à 19 h 00
1 h avant et 1 h après les représentations

Entrée libre
La Bande Passante
Mondes de papier

Du 12 au 27 janvier 2018

L'exposition

Glanant dans des archives la matière nécessaire à ses spectacles, la compagnie La Bande Passante utilise le matériau papier comme une véritable source d'inspiration. Retraçant les différentes étapes de réalisations plastiques des spectacles, cette exposition présente les découpages et les collages qui ont alimenté leurs recherches et nourri leurs créations et leurs expositions

la compagnie

La Bande Passante

Benoit Faivre est un touche-à-tout. Il a étudié la musique, le cinéma et le théâtre avant de créer des bandes-son pour la radio, puis de devenir metteur en scène et acteur pour le théâtre d’objets. Certains spectateurs se souviendront de Compléments d’objets, où des téléphones, des noyaux d’olive et des clefs de voiture délivraient le souvenir sonore des faits divers dont ils avaient été témoins. Ou de Cockpit Cuisine, hommage cinématographique aux artistes de l’art brut et autres bricoleurs de machines à rêver. Chez Benoit Faivre, qui s’inspire des démarches de Roland Shön ou du Théâtre de Cuisine, l’objet détourné raconte un passé réinventé. Pour la compagnie, les objets sont comme des éponges qu’il convient de lire pour en extraire des histoires et des possibilités plastiques. Plus que des outils, ce sont de véritables porteurs de fictions. Accompagné du plasticien Tommy Laszlo, l’artiste a entamé en 2015 une recherche à partir de papiers anciens sauvés de l’oubli : ils métamorphosent des planches botaniques, des cartes postales, des plans d’architectes en paysages en volume, exposés par exemple dans Villes de papier. Les feuilles imprimées sont aussi devenues le décor miniature du spectacle Au fond. La création de la Bande Passante a pris un nouveau tournant avec la découverte d’une archive réelle dont l’histoire dépasse la fiction. En créant Vies de papier, Benoit Faivre et Tommy Laszlo nous font voyager plus que jamais dans le temps et la mémoire, réelle ou racontée.