Message d'erreur

  • Notice : Undefined index: body dans include() (ligne 12 dans /homepages/12/d311848725/htdocs/mouffetard/sites/all/themes/mouffetard/templates/node--tarifs.tpl.php).
  • Notice : Undefined index: body dans include() (ligne 12 dans /homepages/12/d311848725/htdocs/mouffetard/sites/all/themes/mouffetard/templates/node--tarifs.tpl.php).
infos pratiques

Du 11 au 28 octobre 2017

Du mardi au samedi de 14 h 30 à 19 h 00
1 h avant et 1 h après les représentations

Entrée libre
Compagnie La Mue/tte
Les Folles de la Place de Mai

Du 11 au 28 octobre 2017

L'exposition

Cette exposition présente des photos historiques des mères de la Place de Mai, une reconstitution d’une « marche de la résistance » en marionnettes ainsi qu’un court film d’animation, Broder pour résister, réalisé dans le cadre d’une résidence artistique de la compagnie La Mue/tte au lycée professionnel Paul-Lapie de Lunéville avec les BMA et les CAP Broderie.

la compagnie

Compagnie La Mue/tte

La Mue/tte est un tandem formé par la comédienne et marionnettiste Delphine Bardot et Santiago Moreno, musicien et marionnettiste d’origine argentine. Tous deux ont uni leurs forces en 2014, pour créer des spectacles où le corps et l’objet s’entrelacent. Installés à Nancy, ils mènent des actions artistiques, notamment avec des lycéens, autour de la mémoire de la dictature argentine, un projet qui a reçu le 3e prix de l’Audace artistique et culturelle 2017. Delphine Bardot a fait ses armes au sein du trio féminin Les Clandestines Ficelles. Elle s’y est initiée à la marionnette, avant d’intégrer la SoupeCie qui a accueilli ses débuts en solo : Vanité, qui écorchait le diktat de la beauté ; Sous le jupon, entre-sort forain au parfum d’érotisme et Body-Building, exploration de notre équilibre vertical. Quant au guitariste Santiago Moreno, il a pris part au groupe Aparecidos et à la compagnie Dromosofista. Chez lui, la musique et le geste sont indissociables : dans L’Homme-orchestre, il joue de tout son corps, des pieds à la tête. Ensemble, ces artistes inventent un langage théâtral sans mots, où les corps en mouvement, les éléments du quotidien, les masques ou la matière textile font émerger des images éloquentes.