Message d'erreur

  • Notice : Undefined index: body dans include() (ligne 12 dans /homepages/12/d311848725/htdocs/mouffetard/sites/all/themes/mouffetard/templates/node--tarifs.tpl.php).
  • Notice : Undefined index: body dans include() (ligne 12 dans /homepages/12/d311848725/htdocs/mouffetard/sites/all/themes/mouffetard/templates/node--tarifs.tpl.php).
infos pratiques

Du 5 au 23 décembre 2017

Du mardi au samedi de 14 h 30 à 19 h 00
1 h avant et 1 h après les représentations

Entrée libre
Bouffou Théâtre
Le Bouffou Théâtre a 30 ans

Du 5 au 23 décembre 2017

L'exposition

En 2016, la compagnie Bouffou Théâtre a fêté ses 30 ans... Un riche et long parcours qui méritait bien une petite rétrospective. Le photographe Jean Henry a sélectionné plusieurs clichés des spectacles emblématiques de la compagnie : Mauvaise Herbe, Bynocchio de Mergerac, La Mer en pointillés, Comic Strip, Toi du Monde... Des marionnettes de la compagnie jalonnent également cette visite dans l’univers du Bouffou.

la compagnie

Bouffou Théâtre

Enfant, Serge Boulier faisait beaucoup d’erreurs à l’école : « trop rêveur », lui disait-on... Adolescent, comme il était « bon avec ses mains », il a pris le chemin pour devenir expert en mécanique auto. Heureusement pour nous, il a bifurqué vers la scène, puis a fondé en 1986, la compagnie Bouffou Théâtre. Aujourd’hui, sa compagnie dirige le Théâtre à la Coque « lieu de fabrique de spectacle », dans le Morbihan. Au fil des vingt spectacles qu’il a produit, le Bouffou Théâtre s’est adressé aux adultes comme dans Le Manteau d’après Nicolas Gogol et dans Être peut-être inspiré par les tragédies de Shakespeare. Mais Serge Boulier n’a pas oublié que l’enfance est parfois difficile à avaler et que pour mieux grandir, les plus jeunes ont besoin de paroles nourrissantes et de poésies fortifiantes. Alors, dans la plupart de ses spectacles, il parle avec légèreté de la vie « pour de vrai » : le handicap dans Bynocchio de Mergerac, le pardon dans Mauvaise herbe, la vieillesse et la mort dans Toi du Monde, les frontières et les lois qui empêchent certains de les franchir dans La Mer en pointillés (Molière « Jeune public » 2007). Dans sa dernière création, Du vent dans la tête, Serge Boulier défend l’imagination, aussi importante que le savoir. Et toujours, il encourage les jeunes spectateurs à poser un regard poétique sur le monde.